vendredi 10 mai 2013

Ce n'est qu'un aurevoir

J'ai ouvert ce blog pendant ma grossesse, pour passer le temps. J'ai trouvé le pseudo Glam Maman car je voulais montrer qu'on pouvait être enceinte, puis mère tout en restant femme et coquette.
J'ai choisi cette plateforme parce que c'est la première que j'ai trouvé.

Deux ans et demi après, je dois me rendre à l'évidence :

-je ne suis pas glamour (enfin si, des cheveux, peut être, huhuhu)

-je suis plutôt simple, rarement sur talons hauts et je ne me prends pas la tête

-mon côté maniaque trouve que ce blog est en bordel, impossible de faire des catégories en isolant les tags,

-au début, je pensais que personne ne me lirait. Il s'avère que vous êtes quand même là et je me dois d'être honnête : j'ai des idées plein la tête et c'est pourquoi je vous propose de me retrouver ici, avec des bons plans, des anecdotes sur la vie de maman, des tests produits et des surprises :

www.lesideesded.wordpress.com

A très vite,

Déborah

jeudi 9 mai 2013

Ma fille 04-2013

Depuis la naissance de Miss G, je pense à écrire un journal où je retranscrirais notre vie et surtout, ses progrès.
Le temps file à une vitesse folle depuis son arrivée et je sais déjà que d'ici quelques années, j'aurai oublié tous ces détails qui font notre bonheur quotidien. Alors, j'ai décidé de faire comme Marjoliemaman et de tenir un petit journal mensuel (deux ans après sa naissance, il était temps !).

Miss G, avril 2013, 2 ans tout rond :

- nous avons fêté son anniversaire en tout petit comité, avec pour thème Minnie

-elle a chanté pendant plusieurs semaines "ersaire, Zouzou" (elle a du mal à prononcer son surnom)

-elle répond fièrement DEUX ! quand je lui demande son âge

-quand je lui demande en italien où sont ses yeux, son nez, sa bouche, ses mains et ses pieds : elle me les montre en riant

-elle tape dans ma main quand je lui dis "give me five, baby !"

-elle me montre du doigt et me dis, très sérieusement : "dors, Maman !" pour que je ferme les yeux et qu'elle me fasse une farce

-elle dit "maci, Maman" et quand elle s'adresse à son papa, ça donne : "maci, Mapa

-quand elle dit le Mot de Cambronne, elle se rattrape en disant "Madon, Maman" (pardon) et se reprend : "Oh tut'" (oh zut).

-elle me chipe mon Iphone pour mettre ses applications ou pour regarder le clip que j'ai réalisé autour de sa naissance. Du coup, elle écoute en boucle "Chupee" de Cocoon.

-elle fait la morale à son doudou ( "écoute, Doudou", "akète (arrête) Doudou") et s'occupe à merveille de son bébé.

-j'ai l'impression de me revoir petite et je m'aperçois qu'elle a exactement la même morphologie que moi !

-je soupçonne qu'elle soit quelque peu maniaque sur les bords, surtout quand elle range en ligne les accessoires de sa Maison de Minnie :




Ses progrès sont énormes, et mon coeur déborde toujours autant quand je la vois.

D.

Présentons-nous !


Débo : des idées plein la tête, un amoureux et une Miss G.
Ici, on papote, on s'exprime et on partage !

vendredi 3 mai 2013

Choquer pour dénoncer ?

Je ne suis pas fan d'Indochine. Je vais rester impartiale, je n'ai même pas écouté leur morceau Collège Boy mais juste (tenté de) regarder leur clip.

Il m'a été difficile de garder les yeux ouverts face à tant de violence. Je ne comprends pas leur choix.

Bien sûr, le harcèlement à l'école existe depuis longtemps et tend à s'amplifier avec les réseaux sociaux. Mais justement : à quoi bon montrer des scènes si dures ?
Je me demandais comment les parents allaient expliquer tout cela à leurs gamins car un clip peut passer à tout moment de la journée, juste après un autre plus anodin. Mais il paraît qu'étant interdit aux moins de 16 ans, il ne passera pas aux heures de grande écoute. Je ne sais pas si c'est vrai, mais je l'espère.

Et vous, que pensez-vous de ce clip ?

D.

jeudi 2 mai 2013

Gommage visage DIY

L'avantage d'avoir des murs bien blancs et des spots dans la salle de bains, c'est que ça permet de bien scruter son visage et ses imperfections. Hier après midi, je me suis dit qu'un bon gommage ne serait pas du luxe et je me suis souvenue que je n'en avais pas fait depuis longtemps. Cela m'a surprise car généralement, j'en fait un par semaine alors pourquoi ? J'ai vite trouvé : j'ai fini mon tube ! 
Et comme je n'ai toujours pas trouvé le moyen de me greffer une ardoise sur l'intérieur de l'avant bras pour noter tout ce que je dois faire et barrer au fur et à mesure, j'ai zappé d'en acheter un nouveau.

Donc le 1er mai à 18h, j'aimerais faire un gommage mais je n'ai plus de gommage. Quelques mots tapés sur le net et je trouve de quoi résoudre mon problème :

- 3 cuillères à soupe de sucre
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olives
Cela donne une pâte plutôt épaisse et dense.

J'ai appliqué ce mélange sur mon visage et, tant qu'à faire, sur le corps. Franchement, le résultat est vraiment bien : le sucre permet de bien frotter mais n'agresse pas et l'huile d'olives hydrate et adoucit la peau en même temps. Personnellement, j'ai la peau du visage à tendance mixte donc j'ai bien rincer pour éviter de briller après la douche et quelques heures après RAS.

Et puis ce gommage maison est économique et sain !

Et vous, vous avez déjà essayé les soins maison ?

D.




mercredi 1 mai 2013

Liebster Award, meine Kleine !

J'ai récemment eu la très bonne surprise d'être taggée par Papa Bricole et Maman Blogue pour les Liebster Awards. Le principe est de répondre aux questions posées par le tagueur et donc, de se dévoiler un peu pour ensuite désigner 11 autres participants.

C'est parti !

11 choses sur moi :

1/ Je suis une petite brune
2/ Je suis avec mon pacsé depuis 11 ans
3/ Notre petite fille a 2 ans
4/ J'adore faire de la pâtisserie
5/ J'adore manger de bonnes choses, sucrées ou salées
6/ J'aimerais avoir une machine à coudre pour me faire mes fringues et mes foulards
7/ J'aurais voulu être écrivain
8/ J'ai mon TOEIC niveau or (ba oui, faut quand même que je le dise à quelqu'un !)
9/ Je parle aussi italien et allemand
10/ Je suis très, très bavarde
11/ J'ai une relation particulière avec mes cheveux, je les bichonne, les colore, les coupe...... tout le temps

Les réponses aux questions de ma tagueuse :

1) Depuis combien de temps tiens-tu ce blog ?
Depuis un peu plus de deux ans, je l'ai ouvert pendant ma grossesse. Mais j'ai mis du temps à l'assumer et à en parler.


2) Est-ce qu’il a changé ta vie ? (Ben quoi, on sait jamais !)
Non ! Mais il me permet d'écrire, et j'ai toujours aimé ça.


3) C’est quoi ton métier en vrai ?
Assistante commerciale.


4) Ton plat préféré ? (Des fois qu’un jour je te recevrais à dîner…)
Il y en a trop ! Je vais rester basique : spaghettis à la sauce tomates fraîches, basilic et parmesan.


5) Le dernier concert auquel tu as assisté c’était… ?
On va dire le prochain, plutôt : dans pile 1 mois, je vais voir Patrick Bruel !! 20 ans que j'attends ça !


6) Tu as une heure à tuer, tu en profites pour… ?
Me faire masser


7) Un livre à me conseiller ?
Les chroniques de San Francisco


8) Ton vêtement préféré ?
Jean slim brut


9) Le cd que tu peux écouter en boucle ?
En ce moment, celui de Lou Doillon


10) Ton mot préféré ?
Je suis trop bavarde ! Il y en a trop !


11) Une anecdote rigolote à me raconter ?
J'ai accouché un 1er avril et... personne ne m'a cru quand j'ai annoncé la nouvelle !


Mes questions :

1/ Pourquoi ce blog ?
2/ Ton entourage perso et pro est-il au courant ?
3/ Si tu es maman : t'attendais-tu à une telle vie de folie ? Si tu n'es pas maman : alors, ça donne quoi, vu de l'extérieur, la vie de parents ?
4/ Quel est ton film préféré ?
5/ Tu pars où pour tes prochaines vacances ?
6/ De quoi rêves tu le plus ?
7/ Tu travailles dans quoi, pour de vrai ?
8/ C'est quoi, ta madeleine de Proust, à toi ?
9/ As tu une petite manie ?
10/ Quel est ton plus gros défaut ?
11/ C'est quoi, pour toi, le bonheur ?

Mes nominées (si ça vous dit, hein, je ne force personne !)

Merci encore à ma tagueuse et à bientôt !

D.

dimanche 28 avril 2013

Le mot de Cambronne



Depuis quelques semaines, nous avons un petit perroquet à la maison : j'ai nommé Miss G.
Elle répète tout, avec plus ou moins de précision mais franchement (et ce n'est pas parce que c'est ma fille :-p) elle s'en sort bien.

Tellement bien qu'après m'avoir entendu dire un beau "Ha m*******rde !!!!!!" en faisant tomber mes clés, elle m'a sorti toute fière "a mèèèèèèèèdeu". Oulalala, Maman a dit une bêtise, ma chérie, ce n'est pas bien ! Il ne faut pas répéter cela.

Et comme c'est une expression qui sort apparemment bien vite de la bouche de beaucoup de gens, elle a eu l'occasion de l'entendre plusieurs fois ce week-end. Quand ma mère m'a demandé ce matin si Miss G ne disait pas "ha merde !" quand elle ratait un truc, j'ai répondu un "fjvkvjbkjvbb ? tu crois ?".




Mais j'ai bien eu confirmation ce soir quand ma langue a encore fourché... Alors j'ai sauté sur l'occasion quand elle a dit "a mède Maman !" : Non, Miss G ! Maman a dit une grosse bêtise, c'est moche !! On dit "ha zut" !!

Perroquet is back, maintenant elle se casse la bouche à dire "ha zut", c'est beaucoup moins précis que le mot de Cambronne, mais bien plus poli !

Et chez vous, la langue fourche beaucoup ou vous arrivez à la retenir à temps ?

D.


lundi 22 avril 2013

Connaissez-vous Emilie ? Cadeau dedans !

Pour ses deux ans, Miss G a été gâtée reçu des cadeaux très sympa (entre autres, des vêtements dont je vous parlerai très prochainement) dont des livres Emilie. Pour être honnête, je ne connaissais pas cette petite fille aux habits rouges jusqu'au mois dernier. Il parait qu'elle avait une côte folle dans les années 80 mais je dois être trop jeune (HAHAHA bien sûr) / moi, mon héroïne préférée de la vie de la Terre, c'était Candy de toutes les façons.

Bref, je m'égare. Depuis avril donc, nous lisons le soir les histoires d'Emilie et de son petit hérisson ... et Miss G adore. Souvent, elle me réclame le DVD de "mili" (oui, je pense rédiger un petit lexique à usage de notre entourage pour comprendre ses mots approximatifs^^). Ha mais oui, parce que depuis quelques semaines, vous pouvez retrouvez les aventures d'Emilie en DVD !

Aujourd'hui, je vous propose avec plaisir de remporter Emilie et le Cerf-Volant : il est composé de 18 épisodes de 3 minutes, très sympa et accompagnés d'une bande originale toute douce (ici, on est sensibles à la musique....).



Random désignera 3 gagnantes (ha mais oui Bis, il y aura 3 gagnantes). Pour jouer, il suffit de répondre ci-dessous à la question : "qui était votre personnage préféré et/ou qui est le personnage préféré de vos petits ? Vous pouvez participer jusqu'au 28 avril à minuit !

Si le coeur vous en dit, vous pouvez liker la page de France Télévision Distribution et la mienne.

Bon et j'ai tout de même cherché à comprendre pourquoi Miss G accrochait autant avec Emilie... On dirait bien que Corolle s'est inspiré de la petite fille pour créer Mademoiselle Grenadine (le doudou de Miss G). Je dis ça, je dis rien....




Bonne chance !

D.


Les gagnantes sont :

 


Barbara La Belge

Sherylin

Astrid

Les filles, j'attends vos coordonnées sur glam.maman11@gmail.com

Biz !






jeudi 18 avril 2013

Tu as 27 ans ans, tu te crois jeune mais...

... Mais il y a un ado dans ton entourage proche. J'ai bien évidemment encore le temps d'expérimenter la chose avec Miss G ;  il est ici question de mon frère, bientôt 16 ans.

J'ai très (trop?!) souvent l'impression d'être arrivée à la DLC quand je discute avec lui. Surtout quand il me sort :

-ha bon???? T'as déjà pris le bus pour aller centre commercial ?

-mais tu as un pass Navigo ?

-ha bon ?? Tu allais manger au grec quand t'étais Jeune ? Toi ?!!!!

-mais dis moi, dans les soirées, tu danses toi ?! Ha je pensais que tu restais assise...Et tu bois de l'alcool ?

-nan mais tu sais qui est Rocco ?

-tu savais pas  ce que veut dire swaggé ?!! Pffffff

Voilà : donc soit il me prend pour une vieille, soit il me prend pour une nonne.....

D.





lundi 15 avril 2013

Giveaway Absorba : une belle robe qui tourne pour le printemps !

D'ordinaire, j'habille Miss G en pantalon. Mais quand les beaux jours arrivent, elle porte des petites robes, des jupes, des shorts.

Je connais la marque Absorba depuis 16 ans. Non, je n'ai pas eu un enfant à 11 ans, mais un petit frère. Et ma maman l'habillait avec leurs vêtements car elle les trouvait originaux (chose rare à l'époque pour les fringues des petits mecs) et surtout de bonne qualité.
C'est donc tout naturellement que j'ai choisi d'acheter leurs produits pour ma fille. Une seule fois, j'ai eu un couac, probablement parce que je suis tombée sur le mauvais modèle (étant moi-même fournisseur, je sais que la perfection n'existe pas quand on fabrique un produit) mais rien de très grave : un problème de couture. Mais j'ai pu m'adresser à la marque et établir un vrai échange avec eux.

Comme vous le savez, j'aime les petits détails (genre, mon vernis assorti à la robe de la miss ; mes chaussures assorties à mon collier....) et je craque pour leur robe qui tourne avec son bracelet ! Qui n'a jamais profité d'une occasion pour dire "Regarde comme elle tourne, ma belle robe" ?!



Et j'adore le bracelet offert avec la tenue (du 3 mois au 4 ans). Limite, je me verrais bien leur chiper l'idée et assortir mes bijoux fantaisie aux tenues de Miss G. Ce serait discret mais sympa...

Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous proposer de remporter cette tenue* ! Comment ? En indiquant ci-dessous ce qu'évoque pour vous la marque Absorba. 
Aimer ma page Facebook et la leur fait toujours plaisir....

Vous pouvez tenter votre chance jusqu'au 22 avril 2013.

Bonne chance *-* !

D.

*dans la limite des stocks disponibles.

Edit : la gagnante est Dame Mary ! J'attends tes coordonnées, bravo à toi !






jeudi 11 avril 2013

Echange flippant

Cela s'est passé en 1994 : deux petites filles de quelques jours ont été soignées à cause d'une jaunisse, sans bracelet d'identité. Et l'infirmière les as interverties au moment où elles ont rejoint leurs parents. Comme ça, sans faire exprès. Après tout, comment pouvait-elle savoir ? Elle a peut être paniqué, peut être qu'elle a tiré à pile ou face pour avoir qui devait aller .

Mais ce geste a bien évidemment eu des conséquences irréversibles. D'autant plus que Manon, dont les parents biologiques sont d'origine réunionnaise, a été élevée par des parents qui n'ont pas les mêmes origines. Au fil des années, les différences physiques se sont accentuées, les rumeurs sont allées bon train dans le village, les parents ont divorcé (je fais un résumé mais vous voyez le tableau). Finalement, à la demande du père, un test ADN a été réalisé et la vérité a éclaté.

Et je me demande ce que dois ressentir cette maman qui a élevé un enfant qu'elle pensait sorti d'elle. Qu'elle pensait avoir porté. Je ne fais aucune comparaison avec l'adoption car cela n'a rien à voir. Là, il est question d'une femme qui a accouché, qui a signalé à l'équipe médicale qu'elle trouvait sa fille changée par rapport à la veille (mais on lui a répondu qu'elle avait plus de cheveux à cause des lampes....) et qui est rentrée chez elle, pensant qu'elle commençait une nouvelle vie avec l'enfant qu'elle a porté en elle pendant 9 mois.
Alors qu'en fait, non. Bien sûr l'amour qu'elle porte pour sa fille, celle qu'elle a élevée, est énorme. Mais cette femme est tombée en dépression. Et je ne sais pas comment je réagirai si j'apprenais que l'enfant que j'élève n'est en fait pas le mien ; et que l'enfant qui a vécu en moi pendant toutes ces semaines serait dans une autre famille.

Voilà, je ne veux blesser personne : je sais que les parents qui adoptent sont aimants et je ne parle pas de ces situations là. Je sais qu'il n'est pas obligatoire de porter un enfant pour l'aimer de tout son être. Mais je me demande comment les familles concernées par cette histoire vivent maintenant...

Et vous, en avez-vous entendu parler ?

D.


mercredi 10 avril 2013

11 longs mois...

Cela fait 11 longs mois que tu as été renversé. Autant le temps relatif à Miss G passe à la vitesse de l'éclair, autant ce qui s'apparente à ton accident traîne dans mon esprit. Pourtant, je me rappelle exactement où j'étais et ce que je faisais quand j'ai appris cette malheureuse nouvelle, comme si c'était hier. Le cerveau est étrange, parfois.

Si tu savais combien de fois j'ai voulu prendre ta douleur ou pouvoir remonter le temps. Combien de fois je me suis dit que si j'étais arrivée un tout petit peu plus tôt à la maison, tu ne serais pas sorti et tout cela ne serait pas arrivé.

Mais finalement on s'en fiche de ce que je pense. Ce qui compte, c'est le travail que tu as accompli et ta sortie définitive du centre de rééducation, dans 2 jours.

Une nouvelle vie pour un ado de 15 ans et demi (^^). Tu as toute la vie devant toi, alors s'il te plait : croque-là sans retenue !

Je t'embrasse,

D.



lundi 8 avril 2013

J'ai lu : Le journal de Moi... maman de Mère Bordel

J'ai déjà parlé de Mère Bordel sur ce blog, mais pas de ses livres !

Je n'ai lu que deux ouvrages sur la maternité : le sien, et Un heureux évènement. J'ai détesté ce dernier. Pourtant, j'avais aimé le film. Mais le livre m'a révoltée, je sais qu'avoir un enfant n'est pas tout rose ; mais le côté capricieux et petite fille gâtée de l'héroïne ont fait que je n'ai pas pu aller au bout.

En revanche, je me suis complètement reconnue dans Le journal de Moi Maman, Muriel Ighmouracène (Mère Bordel, donc) a su poser les mots sur ce qui est si difficile à exprimer quand on devient mère. Expliquer pourquoi on pète un plomb, comment on plonge dans un monde où l'ambivalence nous habite. Comment on est submergée par des émotions jusque là inconnues.

Et ce qu'il y a de fort, c'est qu'elle m'a permis de m'identifier à presque toutes les étapes de cette aventure. A avoir la larme à l'oeil quand elle raconte la période d'adaptation en crèche (pour nous c'était chez la nounou). A rire quand elle se décrit en train de faire rire sa fille en faisant GRRRRR.

Pour moi, c'est LE livre à offrir à une jeune maman : il saura la rassurer. Lui confirmer qu'elle ne devient pas folle, mais qu'elle se construit en tant que maman. Et puis surtout, l'humour est omniprésent alors que le sujet est délicat.

Et vous, l'avez vous lu ?

D.

vendredi 5 avril 2013

Les 2 ans de Miss G

Pour moi c était hier, mais Miss G est née il y a deux ans ! 
Et pour fêter son anniversaire, son idole du moment s'est invitée à sa sweet table : j'ai nommé Minnie !



Pour les décors, j'ai téléchargé le kit sur un blog étranger (l'auteur réalise des kits à télécharger sur différents thèmes - il y a vraiment des gens sympas à travers le monde...). Le reste de la déco vient de chez Hema.


J'ai ensuite découpé les toppers ronds, que j'ai scotchés sur des cure-dents.
J'ai plastifié la Minnie et je me suis servi d'un pique à brochettes pour la faire tenir.

Voici les muffins à l'orange et à la pâte d'amande (que je préfère à la pâte à sucre) :






Et voici le gâteau d'anniversaire de la Miss, qui semblait ravie de souffler sa bougie :



Pour l'occasion, elle portait son ensemble Absorba corail et des ballerines H&M.


 



*vous noterez le petit détail : j'avais assorti mes ongles avec le vernis Mavala Waikiki Orange 169*


Je me suis éclatée à lui préparer sa petit table.... Vivement l'année prochaine (enfin, pas trop vite quand même...).

D.

mercredi 3 avril 2013

Ma fille est une rebelle / Look #1

J'achète les fringues que j'aimerais porter pour habiller Miss G.

En ce moment, je porte beaucoup mes bottines plates noires et je souhaitais en trouver une paire pour ma fille. J'ai déniché un modèle de la marque Bopy, en marron. J'adore ce petit côté baroudeuse qu'il lui donne et je n'hésite pas à lui mettre avec un jean rose, pour trancher et féminiser la tenue :


Comme en ce moment on se les gèle sévère, je préfère éviter les jeans : il fait beau malgré tout donc elle joue pas mal dehors chez sa nounou. La compagnie des petits fait des pantalons doublés polaire, pile poile ce qu'il nous fallait ! En plus il est mimi comme tout :



Je porte beaucoup de noir et j'aime bien lui en faire porter aussi. Mais ce n'est pas facile à trouver pour les petits ! Le T shirt Me, Mum and Dad ! vient de chez Tape à l'oeil et le gilet de chez H&M.


Et vous, quels looks aimez-vous faire porter à vos enfants ?

D.



mardi 2 avril 2013

Tout vient à point....

On dit qu'il faut toujours croire en ses rêves. 20 ans que j'attends ça. 20 ans que ses chansons me parlent et me font penser, au fil des années, à de superbes souvenirs. 20 ans que je rêve de le voir sur scène.

Alors vous me trouverez peut être ringarde, mais je suis fan de Patrick Bruel. Gamine, je ne pouvais pas aller à Bercy. Ado, personne ne voulait m'accompagner. Mais j'ai toujours écouté ses albums. Et cette année, il sera sur scène.

Je ne pouvais pas rater cela. Marre de remettre les choses à plus tard, quand on aura le temps. Le temps file tellement vite que j'ai décidé de profiter de chaque occasion pour me faire plaisir.

Et le 31 mai, je vais aller voir Bruel en concert, avec ma maman. Bon sang, je n'en reviens pas. 20 ans que j'attends ça ! (oui je me répète).

Là tout de suite, j'ai 7 ans et je me remémore ce soir où il était dans la voiture à côté de la notre. Mon papa qui me dit "mais regarde !!!!!! c'est Patrick Bruel à côté de nous !!!!!"
Quand on a 7 ans et qu'on se lève et se couche en chantant du Bruel, je peux vous dire que c'est un soir magique. Le plus beau de ma vie d'enfant de 7 ans.

Vivement le Zénith !



D.

lundi 1 avril 2013

* Le plus beau des 1er avril *



Je n'aimais pas trop le 1er avril à l'école. Se faire coller un poisson dans le dos, être la risée.... par contre j'aimais bien faire des blagues plus ou moins drôles.

Le 1er avril 2011, tout le monde a cru que je plaisantais. J'ai du me prendre en photo dans la salle de travail, en blouse d'hôpital pour qu'on me croit : c'est le jour que tu as choisi pour nous rencontrer.

Je regarde les photos de ce jour là et j'en ai les larmes aux yeux. Ce jour restera le plus beau de toute ma vie (même pas eu trop mal ! ). Je me souviens de tout. Surtout du moment où nous nous sommes retrouvées seules dans notre chambre et que je me suis vraiment présentée à toi. Tu semblais me fixer et écouter attentivement ce que j'avais à te dire.

Les jours sont passés à la vitesse de l'éclair. Tu as fait de moi une maman (moi qui pensais que je n'y arriverais peut-être pas) et de ton papa et moi une famille. Tu nous as tous chamboulés.

Mais c'est trop bon, la vie avec toi.

Joyeux anniversaire Miss G.






jeudi 28 mars 2013

Ha bon, je fais un Terrible Two ?

Coucou, c'est Miss G. Je vais avoir deux ans le 1er avril et il paraît que je suis en plein Terrible Two depuis quelques mois.
Je ne comprends pas pourquoi ma mère dit ça. J'ai l'impression que mon papa non plus d'ailleurs, mais il fait mine d'être d'accord.

En tout cas, depuis quelques temps, mon mot préféré c'est NON. Je le dit chaque fois qu'on me pose une question (surtout quand on me demande si ça va, si je veux bien faire un bisou ou jouer avec quelqu'un). Parfois je me rends compte que j'aurais mieux fait de dire Oui et je me reprends vite.

J'aime bien fouiller dans les affaires de mes parents et utiliser leurs joujoux (surtout le sac et le maquillage de maman). Ils ne sont pas d'accord en général et j'insiste en hurlant et en me jetant par terre. Il paraît que ça énerve les grands mais ça ne les fait pas céder. Alors je passe à autre chose.

Ha et maintenant, j'ai un lit de grand (quoi, ma mère ne vous l'a pas dit ?). Alors je peux me relever dès que la porte est fermée et aller chercher mes jouets. Et puis je frappe à la porte, ça fait tourner ma maman en bourrique mais qu'est ce que ça me fait rire !

Moi je m'éclate à l'approche de mes deux ans. Je parle de mieux en mieux mais j'ai remarqué qu'on ne me comprend pas toujours et ça m'agace !!! Ce n'est pas sorcier :

-main veut dire pain

-ikoïko veut dire yaourt

-non-non c'est pour appeler mon tonton

-tata c'est pour dire caca

-nana c'est tata

-lili c'est guili-guili

On dirait que les grands font semblant de ne pas me comprendre !

Et chez vous, ça se passe comment, le Terrible Two ?

Miss G.


J'ai craqué !

J'avais dit Jamais, Jamais ma fille ne portera de trucs gnian gnian. Encore pire : jamais avec un personnage dessus.

Mais depuis quelques semaines, sa grande copine s'appelle Minnie. Alors, en flânant chez H&M, je n'ai pas pu me retenir :




Ok, celui là n'est pas le plus flagrant dans ma décadence. J'ai trouvé pire mieux :







Mais ça lui va tellement bien !! Et elle est trop choupi quand elle me dit en ouvrant grand ses yeux : Oh, Maman ! C'est Minnie, ça !

Et vous, niveau fringues, vous vous lâchez de temps en temps ?!

D.









mercredi 27 mars 2013

Tu lui en demandes trop.... Pavé dans la mare #1


Tandis que j'expliquais fièrement à quequ'un que Miss G disait maintenant Merci (enfin, plus ou moins mais on comprend son propos), je me suis pris un scud : tu lui en demandes trop.

Ha ? Trop par rapport à ? J'ai cherché à comprendre, mais je n'ai reçu aucune réponse claire. Juste ba attends, elle n'a que deux ans.

Hé bien justement. Elle sait très bien se faire comprendre, désigne facilement couteau, chien, chat, (bon je vous ai déjà fait la liste de ce qu'elle sait dire alors on ne va pas radoter) donc je ne vois pas pourquoi elle ne pourrait pas dire merci. 
Surtout qu'avec Bonjour et Au revoir, cela me semble LA base de la politesse pour des enfants (sans oublier le S'il te plait mais on ne va pas pousser quand même).

Bref, je ne vais pas me justifier sur le pourquoi cela me tient tant à coeur.

J'écris ce billet car je me demande : mais pourquoi les gens jugent-ils, bon sang ? Je ne me permets jamais de dire à quelqu'un qu'il fait mal avec son gamin. Je n'ai pas le mode d'emploi, j'apprends au jour le jour et je reste persuadée qu'on fait tous de notre mieux. Je suis peut être trop tolérante... Mais je n'aime pas qu'on me dicte une conduite. Et je ne fais pas aux autres ce que je n'aime pas qu'on me fasse.

Par contre, les conseils sont bien sûr les bienvenus, surtout que ça fait du bien d'avoir des points de vue différents pour avancer. Parfois même, le fait de voir les choses sous un autre angle permet de mieux gérer une situation difficile. Et une critique argumentée est toujours constructive. 

Ce que je déplore, c'est le jugement. Peut être que pour cette personne, j'en demande trop à une petite de deux ans à peine. Mais je suis presque certaine que ce genre d'individu serait le premier à me signaler que ma fille n'a pas dit Bonjour, Merci, Au revoir dans une situation donnée et à dire qu'elle est mal élevée.

Et vous, arrivez-vous à zapper ce genre de remarques ?

D.

P.S : ceci était ma première participation aux pavés de Mère Cane

lundi 25 mars 2013

Il y a deux ans ....

huhu, c'est Miss G inside !


Je me posais tellement de questions, que j'aurais du les noter.

Je me demandais, à l'approche de mon terme, si j'allais aimer ma fille.

Si j'allais réussir à gérer un bébé.

Si je reprendrais le travail.

Ha et donc, je me demandais si j'arriverais à travailler tout en étant maman.

Je me demandais quelle mère je serais (mais je n'ai toujours pas la réponse ! J'avance au quotidien).

Mais après tout cela, les prévisions sur la date à laquelle ma fille allait naître (au passage, bravo pour les prédictions du 1er avril / moi-même, je n'aurais pas parier dessus et pourtant....), la vie à trois etc...
Ce qui m'obsédait était : vais-je retrouver mes pieds ?

Non je ne suis pas folle, voyez plutôt :



Au top du glamour, vous pouvez le dire. Alors pour les futures mamans dont les pieds enflent, triplent de volume et grattent : sachez que vos pieds d'avant reviennent. Je ne peux pas vous donner de date (moi, on m'avait dit qu'on dégonflait après l'accouchement en salle de travail, FAUX !), mais je vous promets qu'ils reviennent (peut être avec une demi-pointure de plus mais chut).

La preuve :




;-)

D.

vendredi 22 mars 2013

Arrêtez de vendre du rêve, bordel !

Si tu me suis sur Facebook, tu vas te dire que je radote : la semaine dernière, je me demandais si la rumeur était vraie. Apparemment oui : Alexandra Lamy et Jean Dujardin se séparent.



Tu vas me dire, on s’en fout. Hé bien moi non. Déjà, c’est triste pour eux et leurs enfants respectifs (un peu de démagogie dans ce monde).
Pourquoi cette séparation m’interpelle ? Parce qu’elle fait écho à mon interrogation sur l’amour éternel et surtout parce que les média nous ont vendu du rêve avec leur couple. Une famille recomposée, un remariage, une histoire qui marche. Lui qui devient bankable, elle qui réussit un peu plus doucement mais ils ne forment qu’un et se soutiennent. Oh, qu’ils sont beaux, forts, bla bla bla.

Mais finalement, Jean rote et pète et Alex fait la gueule quand elle a ses règles. Ils sont humains, ils sont comme nous. Ca me rappelle Jonnhy Depp et Vanessa Paradis, The Kooples depuis dix ans. Tellement mythiques qu’ils sont passés par la case Game Over.

M’étonnerait pas que les prochains soient Vincent Cassel et Monica Bellucci. Oui parce que Vincent est un séducteur dans l’âme mais Monica ne voit pas le problème. Bien sûr.

Alors mesdames et messieurs les media, les canards (que je ne lis plus depuis longtemps / oui j’en ai lu je l’avoue / pardonnez-moi, j’ai pêché) et les torchons : laissez donc ces gens vivre leurs histoires. Ne nous vendez pas du rêve, nous ne sommes pas dupes. Une vie de couple n’est jamais comme dans un conte de fées et les séparations sont bien plus difficiles que dans les films où la fille part en claquant la porte.

Merci.

jeudi 21 mars 2013

Apprendre à s'habiller avec Noé

Miss G a des taties nullipares qui la gâtent et se creusent la tête pour lui trouver des joujoux sympas, sachant que les magasins de jouets ne sont pas leur QG.

Dernièrement, elle a reçu d'une d'entre elles Noé apprend à s'habiller de VTECH et depuis quelques jours, elle ne le quitte plus :



Le petit singe lui demande de lui mettre son manteau rouge / ses chaussures ou encore, son pyjama car c'est l'heure d'aller dormir...

Elle est encore jeune pour connaître les couleurs, mais je trouve que c'est une approche sympa. Elle apprend à répéter "chapeau", "chaussures" mais s'énerve au moment de lui mettre le chapeau (ce n'est pas évident de le faire tenir).

Les + :

-l'aspect ludique et éducatif

-le petit sac de rangement, bien pratique pour ne pas perdre les accessoires

-le prix : dans les 25 euros

Les - :

-le fait que le sac de rangement ne soit pas plus grand (j'aurais bien aimé pouvoir y ranger aussi Noé)

-il n'y a pas de bouton pour diminuer le volume. Et Noé, il est bien mignon, mais il devient un peu agaçant au bout d'un moment !


Et chez vous, connaissez vous Noé ?

D.

Article non sponsorisé



mercredi 20 mars 2013

Cette maman que je n'aime pas être

Il est vrai que crier ne sert à rien. Qu'il vaut mieux expliquer les choses calmement. Ne pas céder à la fessée ou à la tape sur la main.

Mais voilà, quelques fois, la fatigue / le stress / les soucis de grandes personnes font que je n'arrive plus à être cette maman qui privilégie le dialogue.
Ma voix se transforme, mon ton devient sec et je me déteste quand je fais ça. Je me force à me reprendre mais après une dure journée et une courte nuit, comment gérer ? Comment ne pas perdre patience quand il faut répéter 50 fois les mêmes choses et contrôler un Terrible Two qui s'est sournoisement installé depuis quelques mois, transformant parfois Miss G en petit diable ?

Je finis toujours pas lui expliquer pourquoi je me suis énervée ; mais la culpabilité est bien là.

Et vous, arrivez-vous à garder votre self control ?





Manuel d'entente pour visite chez Ik*a... en couple





Mon mec est super. Il est du genre à te faire un risotto quand tu rentres du bureau crevée ou à te relayer pour le repassage (et il est beau huhu).

Mais il déteste perdre son temps. Autant il m'accompagne volontiers faire du shopping, autant quand je prononce le mot Ik*a (la marque suédoise), je sens que ça l'énerve.

Nous venons de changer le lit de Miss G et après quelques recherches, j'ai choisi un modèle de cette fameuse marque. Seulement, si on me dit que je vais chez le Suédois, il est clair que je n'y vais pas que pour ce que dois acheter. J'y vais aussi pour acheter regarder des trucs dont je n'ai pas besoin (du moins, je sais créer le besoin).

Je suppose que nous sommes quelques unes dans le même cas, alors pour éviter la scène de ménage en plein magasin, j'ai noté quelques petits trucs qui peuvent limiter les dégâts :

- aller sur le leur site (ou télécharger l'application) et créer une liste d'achat avant le jour J. Cela permet de sélectionner en amont ce qui vous plait et -si vous arrivez à vous y tenir-, il ne reste plus qu'à demander où se trouvent les objets dans le magasin (gain de temps considérable).

- bien mesurer les espaces libres et potentiellement destinés à accueillir LE meuble sur lequel vous allez flasher. J'ai pour mémoire un miroir énorme que j'ai voulu faire rentrer dans une Twingo (fail) et accrocher sur un mur aussi long que lui (quasi fail : on l'a fait mais avouons que ce n'était pas top).

- éviter les questions ouvertes : "on fait un tour à la cuisine" ? Vous pouvez vous attendre à 99,9% à un NON. Y aller direct et dire "attends, juste deux secondes, je fais vite ! "

- rester raisonnable et calculer à combien toutes ces conneries vont revenir, quitte à reposer certains trucs clairement inutiles. Parce que 2,99 € + 1,99 € multiplié par 12 (et parce que tout est pas cher chez eux), ça finit par faire beaucoup, même trop.

- le top du top : y aller seule. C'est ce que j'ai fait quelques jours avant d'y aller en couple. J'ai choisi, trié, acheté ce que je voulais ; j'ai repéré dans quelles allées se trouvaient le lit, le matelas, le sommier de la miss (et ça m'a valu l'admiration de mon mec puisque je me croyais chez moi). Donc le jour J, on n'a pas traîné - enfin, il paraît que j'ai mis du temps à me décider sur la couleur des draps mais c'est bien connu, on ne vient pas de la même planète.

Et vous, ça se passe comment ?

D.



mardi 19 mars 2013

Mon précieux héritage

Quand j'étais petite fille, j'étais une fan des poupons Corolle. Je regardais le catalogue, rêvait sur les nouveaux nourrissons avec leurs tenues adorables... Et je prenais un soin fou de mes poupées.

Je peux même avouer que j'ai joué avec elles jusque tard. J'avais toujours dit qu'elles reviendraient à ma fille, si j'en avais une, et puis les années ont passé et je me suis installée chez moi.
Les poupées sont restées chez mes parents, mais j'avais signalé qu'il fallait les mettre de côté.

Au fil du temps, je les ai oubliées, jusqu'à ce que ma mère me demande en juin dernier de faire le tri dans de vieilles affaires à moi.
Madeleine de Proust : j'ai retrouvé mes complices, et même leur odeur si particulière de vanille (bon, trèèèès estompée quand même).

Et c'est avec un grand plaisir que je les ai données à Miss G :



Et vous, avez-vous donné vos jouets favoris à vos petits ?

D.

lundi 18 mars 2013

L'histoire du pot qui pète plus haut que son c*l

Quand j'étais enceinte, on m'a offert un pot spécial petite fille (vous noterez qu'au niveau timing, il y en a qui sont prévoyants - à peine née, ma fille avait déjà un pot !) :



J'étais assez déconcertée car pour moi, un pot, c'est ça :



(huhu, en plus il est violet !)


Bref, je suis polie et pas du genre à revendre les cadeaux qui ne me plaisent pas sur le Bon Coin et j'ai mis le trône (qui porte vraiment bien son nom) de côté.
Nous commençons à initier la miss à la propreté. Elle me demande très souvent "pipiiiiii" pour profiter de son super joujou rose (je ne suis pas dupe : c'est surtout pour s'asseoir, se lever, refermer le couvercle, mettre sa poupée).

Je trouve le pot Fisher Price trop encombrant et cher (environ 40 euros) MAIS là où il me plait, c'est qu'il se met à faire de la musique quand l'enfant a fait pipi. Et quand t'es occupée et que tu n'as pas le temps de rester à côté et de lui demander toutes les 30 secondes "ça y est ?", c'est super pratique !
Mais je reste sur mes positions de départ et je préfère les pots tout simples quand même - Miss G en a d'ailleurs un (hors de question qu'elle ne fasse que sur les toilettes d'une princesse !).

Aller, un petit dernier "pot qui m'énerve", pour la route / ou comment initier ton gosse à ne jamais lâcher sa tablette et à passer trois plombes aux toilettes :






Et chez vous, ils font sur un pot de compèt' ou sur un pot simple ?


Des tablettes tactiles dans les parcs........

D'après le site Rtl.be, le prototype Play a été installé dans un parc du 3ème arrondissement de Paris, au square du Temple. Il s'agit de tablettes à disposition des bambins, avec 8 jeux différents conçus par Playtouch, une société gérée par JCDecaux.


Crédit photo : rtl.be


Je ne comprends pas l'intérêt : pourquoi mettre ce genre d'objets dans un square ? Chez nous, la miss joue avec l'Ipad, mais à petits doses. Quand on va au parc, c'est pour faire du toboggan, courir, s'aérer. Certainement pas pour jouer sur avec un écran. Certes, tout le monde n'a pas de tablette chez soi, mais justement je trouve que c'est un article complètement superflu. Comment faisions nous avant

Autant créer des bureaux à ciel ouvert avec des tablettes numériques partout..... supprimons les aires de jeux, tant qu'on y est et mettons en place un World of Warcraft Junior.... Au lieu de dépenser un budget que je suppose conséquent dans une telle ineptie, il serait plus judicieux de créer des structures d'accueil pour les gamins.

Et JCDecaux, dans tout ça ?  N'y voit-il pas un nouveau support pour mitrailler des petites proies avec des pubs entre deux applications ?

Clairement, je suis contre. Et si les tablettes exposées dans Paris finissent abîmées, vandalisées : ce sera un juste retour des choses.

Et vous, pour ou contre ?

D.

vendredi 15 mars 2013

Je vais tester pour vous : travailler avec la fille de son boss






Bien, alors à partir de lundi, une jeune fille vient travailler avec nous quelques temps. Elle est jeune, jolie, fraîchement diplômée mais... c'est la fille de mon boss.
Car on peut parfois l'oublier, mais : un patron aussi débordé soit-il, a lui aussi des greffons. Qui ont grandi.

Bien, bien. Il faut savoir que je suis consciencieuse dans mon travail, mais que j'adore déconner. Enfin, pas trop quand le boss est là quand même. Alors comment faire quand une infiltrée intègre l'équipe ? Parce que sa gamine, aussi sympa soit-elle, n'est pas une collègue comme les autres !

Alors moi je me demande :

*comment doser mes pauses réseaux sociaux (sachant que pour avoir mon mercredi, j'ai des horaires particuliers et PAS de pause) ?

*comment ne pas me faire griller quand son père va me demander un truc et me les briser vraiment menu (genre : tu me ferais un état de stock en intégrant les ventes N-1 pour faire un prévisionnel sur les deux prochains trimestres ? Ha et désolé mais j'ai oublié de te préciser qu'il fallait prendre les ventes Espagne aussi, faudrait que tu recommences) ?

*comment gérer ma (fâcheuse) tendance au bavardage ? Parce qu'elle a l'air cool mais si je commence à lui parler de ma vie, de ma fille, de mes achats, de mes envies shoppings, de ma recherche de maison, du blog et tout ça, on est mal et le soir elle dira peut être à son père que je cause trop (et un patron reste un patron : il pensera que je ne bosse pas).

*ça se voit quand on procrastine ? Nan parce que les jours où je suis naze, j'aime bien être au ralenti et remettre un peu les trucs chiants à plus tard. Le boulot sera fait, mais la pression en moins (ce qui m'évitera à long terme de me péter l'arcade à nouveau - les plus fidèles comprendront).

*ha et les blagues sur les détournements de fonds quand je me connecte sur la banque pour effectuer nos règlements, acheter des dollars.... vaut mieux éviter aussi non ? !

*d'ailleurs, en parlant d'argent : dois-je faire la gueule si elle gagne plus que moi ? (je fais les paies, je le saurai !).

Bref, pour celles qui me connaissent vraiment, vous savez que je plaisante. Je ne vais pas autant me prendre la tête. Par contre, c'est sur que je vais tourner ma langue 7 (aller, 14, même) fois, avant de l'ouvrir.

On ne sait jamais !

Et vous, vous avez déjà bosser en famille ?

D.

mercredi 13 mars 2013

Faire participer son enfant à la vie quotidienne




A l'approche de ses deux ans, Miss G devient de plus en plus autonome et souhaite encore plus nous imiter.
Ainsi, elle va fièrement jeter sa couche à la poubelle, aime bien mettre ses vêtements sales dans le panier à linge et me rapporte parfois son biberon dans la cuisine quand il est englouti. 

Je ne supporte pas le bordel. Je me soigne, j'ai fait de gros progrès (je ne dégaine plus l'aspirateur et la serpillère à la moindre imperfection sur le carrelage) mais je tiens à inculquer à ma fille la notion de rangement (sans la traumatiser non plus).

Comme tous les enfants, elle adore sortir ses joujoux, les éparpiller dans sa chambre - quitte à ne plus pouvoir mettre un pied devant l'autre. Et c'est souvent à ce moment là qu'elle souhaite jouer à autre chose.
Pas de soucis, mais je tiens à ranger ce qui est déjà sorti des placards avant d'entamer une nouvelle activité.
Et j'ai remarqué qu'en lui disant "ok, mais viens, on va déjà ranger tout ça", elle s'y met volontiers avec moi (oui, on n'est pas chez les Thénardier, c'est moi qui range, mais elle participe) et met ses joujoux de picnic dans le bon panier, les lego dans leur sachet et repasse derrière moi si j'ai mis les jouets de sa cuisine au mauvais endroit.....

Et à la fin, elle est toute contente d'elle et dit "Voilà" !

Et chez vous, ça se passe comment ?

D.

mardi 12 mars 2013

Peut-on s'aimer toute une vie ?





Au bureau, nous sommes deux fleurs bleues, une résignée et un bœuf. Ce dernier nous assure que la fidélité est un mythe et que TOUS les hommes vont voir ailleurs un jour ou l'autre.
Bien sur, je hurle d'horreur à chaque fois qu'il nous annonce que cela nous tombera dessus (parce que je suis dans la catégorie fleur bleue) mais il semble vraiment persuadé (de sa connerie).

Je sais qu'un mariage sur trois se finit par un divorce. Je sais que la vie réserve des surprises plus ou moins bonnes. Je sais qu'il ne faut jamais jurer de rien. Mais un couple, ça s'entretient. 

Mais moi j'ai envie d'y croire. Je ne suis pas parfaite et ça tombe bien, mon mec non plus. Mais je peux lui parler sans être jugée, être conseillée dès que je me sens perdue. C'est mon compagnon, mon amant, mon BFF et bien évidemment le père de ma fille. Je ne conçois pas qu'on puisse tromper la personne qu'on aime - d'ailleurs comment tromper si on aime ?. Si ça ne va pas, autant partir, non ? Et quand bien même un couple se sépare, je pense qu'il reste tout de même un petit quelque chose, tout au fond de la mémoire amoureuse, surtout quand on a un enfant.

Quand je croise des couples de personnes âgées, je ne peux m'empêcher de sourire: ils ont traversé des tempêtes, des bourrasques et sont toujours ensemble (chuuuuut j'entends déjà la voix de mon collègue me dire qu'ils font chambre à part depuis 20 ans et mènent une double vie).

Encore une fois, je veux croire à une amour durable. Et comme dirait l'autre, qui vivra verra.....

Et vous, l'amour toujours, vous y croyez ?

D.

lundi 11 mars 2013

Ma semaine en images #1

Avec un peu de retard, voici ma première participation à la semaine en images de Madame Parle :


Shabbat dans ma famille séfarade 



Cupcakes at home



Sortie à la ferme pédagogique




Les poupons de Miss G ont un lit "de grandes"



Miss G qui souhaite dîner à table



Promenade dans le parc de la résidence à la recherche des "wawa"



Encore une semaine bien remplie qui confirme que la vie passe bien vite.....